vendredi 29 janvier 2010

Minestrone hivernal

L’hiver je carbure à la soupe. Potage aux légumes, soupe poulet et nouille maison, soupe à l’orge, soupe aux légumes, je les aimes tous mais celle que je préfère est sans aucun doute cette bonne soupe réconfortante italienne, une soupe consistante, qui n’est pas le début d’un repas mais bien le repas en soi, accompagné d’une bonne tranche de pain maison, d’un bon fromage, il n’y a rien de mieux pour nous réchauffer pendant ces longs mois d’hiver.


Minestrone hivernal

2 c. à table d’huile
1 poireau émincé ou 1 oignon émincé
2 carottes pelées et taillées en dés
2 tiges de céleris en dés
85g de pancetta en dés
450g de bette à carde, pied enlevé et grossièrement hachées
1 pomme de terre, pelée et coupée en dés
540 ml de tomate en dés
2 brindilles de romarin frais ( ou une pincée séché)
425 g de haricots cannellinis égoutté et rincés (à défaut d’en trouver 1 conserve d’haricots blancs)
4 tasses de bouillon de bœuf faible en sodium
28g (1 oz) de croûte de parmesan
2 c.à table de persil italien frais haché
Sel et poivre

Dans une grande casserole en fonte, faire chauffer l’huile à feu modéré. Y ajouter l’oignon, l’ail, les carottes, le céleri et la pancetta. Faire sauter une dizaine de minutes ou jusqu'à ce que les oignons soient translucides. Ajouter la bette à carde et la pomme de terre , faire sauter 2 minutes. Incorporer les tomates et leurs jus ainsi que les brindilles de romarin. Laisser mijoter 10 minutes.

Entre-temps, à l’aide d’un pied mélangeur ou d’un robot culinaire, combiner ¾ de tasse de haricots avec ¼ de tasse de bouillon de bœuf, mélanger jusqu’à l’obtention d’une consistance homogène. Ajouter la purée d’haricots, le reste du bouillon de bœuf et la croûte de fromage aux légumes dans la marmite. Bien assaisonner. Tout en remuant de temps à autre, laisser mijoter 30 a 40 minutes ou jusqu’à ce que les morceaux de pomme de terre soient tendres. Ajouter la quantité restante de haricots et le persil. Laisser mijoter 2 minutes de plus ou jusqu’à ce que les haricots soient complètement réchauffer et que la soupe ait épaissi. Jeter les brindilles de romarin (les aiguilles seront tombées). Servir.

Source Giada de Laurentiis

5 commentaires:

Josée alias amelanche 1 a dit...

Bonjour Julie, j'ai découvert ces recettes dernièrement et ta soupe à l'air des plus appétissante.

Passe une belle journée.
Josée xx

Alimonia a dit...

bonjour, enchante de decouvrir ton blog.. cette soupe est bienvenue par cet hiver si long..
bonne journee
Alimonia

~nancy a dit...

..nous carburons au même gaz ma chère Julie lol!! je prend bonne note de cette recette..merci à toi et bonne journée;)

~nancy

Julie a dit...

Merci de votre visite et de vos commentaires c'est très apprécié...
Nancy c'est un gaz qui coûte pas trop cher!!

Bon dimanche

julie a dit...

Belle recette ! Je n'ai jamais pensé à mettre de la bette à carde dans mes soupes. Très bonne idée surtout que ça pousse très bien dans le potager. J'utilisais des épinards avant.
Merci de mettre des photos. Ça donne l'eau à la bouche !